Qu’est ce que la photo d’art ?

L’avènement des progrès techniques a certes apporté un véritable confort aux humains que nous sommes. Mais ces progrès ne sont pas sans effet pervers. Ainsi, pour ne parler que d’un domaine que je maîtrise, depuis l’apparition des APN ou pire, des smartphones et de leurs filtres plus ou moins amusants, tout le monde se pense photographe. Pourtant, il existe une vraie distinction entre une photographie amateur, même très réussie, et un tirage photo d’art. Et cette différence ne résulte pas seulement de la qualité d’artiste du photographe.

Définition d’une photographie d’art

Quand on évoque une photographie d’art, on parle toujours du tirage de la photo, de son impression. Même si une photographie prise par vos soins peut se révéler magnifique, et c’est d’ailleurs exactement ce vers quoi nous tendons lors de nos stages de photographie en montagne, elle ne revêtira pas pour autant le qualificatif de tirage d’art, ou de Fine Art. Pour qu’une photographie soit considérée comme telle, elle doit respecter différents critères pour entrer dans la catégorie des œuvres d’art à part entière, telle que définie par la législation Française ; - La photographie doit être prise par un artiste déclaré ; - Elle doit obligatoirement être tirée sur un papier d’art haut de gamme ; - Elle doit être achetée directement à l’artiste ou au sein de la galerie d’art ayant reçu mandat de l’artiste ; - Son tirage ne doit jamais excéder 30 exemplaires ; - Elle doit être numérotée et signée par l’artiste ; - Elle est livrée avec un certificat d’authenticité et une facture. En faisant l’acquisition d’une photographie d’art ou d’un tirage d’art, vous achetez une œuvre d’art. Pas une simple photographie bien prise et bien travaillée. Un nom. Un artiste. Une qualité de travail et d’impression. Une œuvre qui saura durer entre 70 et 200 ans et qui ne jaunira pas au bout de quelques coups de soleil ou de Lune à travers les vitres du salon. Enfin, sachez que les tirages d’art bénéficient du statut fiscal d’œuvre d’art défini par le code général des impôts et ouvrent donc droit à certains avantages fiscaux. Une entreprise qui achète un tirage d’art peut la déduire de son résultat imposable par fraction de valeur égale durant 5 ans, à condition que chaque fraction déduite ne dépasse pas 5 pour mille de son chiffre d’affaires. Par exemple, si vous réalisez un CA de 200 000 euros, vous pouvez déduire 1000 euros par an, ce qui correspond sur 5 ans à l’acquisition de tirages d’art d’un montant total de 5000 euros.

Personnalisation, finitions et tarifs d’un tirage photo d’art

Chaque tirage est entièrement personnalisable. Le choix des finitions est laissé à l’acquéreur, avec les conseils de l’artiste bien entendu. Car selon la luminosité et les volumes de votre intérieur, plusieurs options d’encadrement son possibles. Vous pouvez donc acheter le tirage phot d’art seul, ou nous demander un encadrement particulier ; - Classique ; - Contrecollé sur Alu Dibond ; - En format caisse américaine ; - En format triptyque, classique, Alu Dibond ou caisse américaine… D’autre part, vous pouvez intervenir sur différents éléments de finition de la photographie de votre choix. - Taille de la photographie d’art (panoramique, classique, 16/9ème, etc ; - Choix du papier, du grain, de la texture ; - Marges blanches ou de couleurs plus ou moins larges ; - Choix du matériau d’encadrement ou du bois de la caisse américaine… Quel que soit votre choix, comptez un délai entre 2 et 3 semaines avant que votre photographie soit disponible, prête à accrocher au mur. Quant aux tarifs, ils peuvent être dégressifs en fonction du numéro du tirage, essentiellement pour les tirages limités à 15 exemplaires. Notez aussi qu’il vous est possible d’acquérir un tirage d’art unique, numéroté 1/1, si vous en faites la demande suffisamment tôt et qu’aucun autre exemplaire n’a déjà été vendu. Nous évoquerons alors le tarif de cette œuvre d’art unique lors d’un échange privilégié. Balise title : Qu’est qu’une photographie d’art ? Balise méta : Une photographie d’art répond à des critères très particuliers, définis par la législation Française. Pierre Thiaville vous explique tout.

Nouveau compte S'inscrire